NousLibertins : Le plus anciens des sites coquins

Présent depuis 15 ans sur le marché de la rencontre coquine, NousLibertins est bien connu des libertins et notamment des couples échangistes.

Avec un concept et des fonctionnalités alors innovantes, il est vite devenu une référence dans sa catégorie.

Mais 15 ans après, alors que de nombreux autres sites du même type ont vu le jour, est-il toujours la star de la rencontre coquine ?

Qui trouve-t-on aujourd’hui sur le site ? Qu’en est-il de ses tarifs, de ses atouts et de ses points faibles ?

NousLibertins, un pionnier de la rencontre coquine 

Créé en 2005 par la société CBK Interactive, NousLibertins est un site assez ancien. Sa popularité le place parmi les « mastodontes » comme Meetic, bien qu’avec des objectifs très différents.

Il devient rapidement populaire en mettant à la disposition de ses membres des outils innovants et efficaces, comme la messagerie instantanée, les échanges par webcam, les critères de recherche avancée, ou la possibilité de télécharger des photos et des vidéos.

NousLibertins est aussi le premier site à lancer le concept de réseau social, qui s’est depuis généralisé dans la catégorie. Les membres s’y sentent en confiance, et ont vraiment le sentiment d’appartenir à une communauté. Le succès de NousLibertins repose aussi sur une équipe très attentive à la sécurité, une bonne qualité de services et une excellente réputation.

Autre chose qui explique que le site soit resté longtemps à la première place des sites de rencontres coquines, c’est son excellente communication : publicité, partenariat avec des clubs libertins qu’il fournit en préservatifs, dans lesquels il organise des soirées pour ses membres et leurs amis (notamment à Lyon et au Cap d’Agde, hauts lieux du libertinage en France).

Pendant ces soirées, on peut collecter des codes promos à utiliser sur le site. Tout cela existe encore aujourd’hui, et il y a même eu quelques extensions, comme la création de sous-domaines (une boutique sexy en ligne par exemple), une version performante du site pour mobile, ou encore le lancement d’une application de notifications pour IOS et Android (Nouslib).

Les membres peuvent aussi créer des événements libertins sur le site. NousLibertins est donc une grosse machine, avec une vaste base de membres. Mais si le site est toujours très important en termes de fréquentation, il est à présent dépassé en termes de qualité.

Par exemple, ses fonctionnalités sont devenues très communes, et son design est vieillot. Il a aussi quelques problèmes avec son équipe de modération, qui fait son possible pour être efficace, mais qui avec seulement 3 modératrices pour un nombre impressionnant de membres, se trouve vite dépassée.

C’est un site qui reste important malgré une perte de vitesse, et qui peut reprendre sa place en s’en donnant les moyens.

NousLibertins, en quelques chiffres

Qui sont les membres de NousLibertins ?

On y trouve des profils très variés : hommes, femmes, couples échangistes ou autre, hétérosexuels, homosexuels, bisexuels, etc. Il y a toutefois une majorité de couples et d’hommes, et ces derniers n’ont pas toujours la tâche facile pour trouver des rencontres.

En effet, si on peut trouver n’importe quel type de rencontre sur le site (sexe à 2, gays, lesbiennes, pluralisme, voyeurisme, etc.), la plupart des couples et des femmes cherchent un autre couple ou une autre femme. Il est donc difficile pour les hommes seuls (qui sont pourtant légion sur le site) de se « caser »…

Les membres de NousLibertins vivent partout en France, mais aussi en Belgique, en Suisse, au Luxembourg et à Monaco. L’âge moyen est de 35 ans, mais les membres étant très nombreux, on trouve aisément des profils de tous âges. 

La communauté est active, composée de passionnés dont beaucoup sont des libertins expérimentés, les échanges sont directs et sans tabous et les rencontres rapides, car l’objectif est de partager un moment sensuel, même s’il faut quand même prendre le temps d’échanger un minimum. 

Le fait que beaucoup de membres soient expérimentés ne serait pas un avantage au dire de certains débutants qui ne se sentent pas bien accueillis. C’est assez étonnant, car la communauté libertine est en principe très ouverte et adore guider les nouveaux venus.

Les échanges sont généralement très courtois, mais on trouve aussi quelques malotrus qui, bien que signalés, continuent à sévir car comme on l’a dit, la modération en sous-effectif a du mal à être efficace. Le mieux est donc de bloquer/ignorer ces personnes irrespectueuses. Le problème se pose aussi pour les faux profils. 

Hormis les bots qui sont là pour aguicher et qui sont créés par le site lui-même, ils peuvent cacher des arnaqueurs, des prostituées, et aussi des hommes qui se créent un profil de femme, pour s’occuper (ils reçoivent peu de réponses sur le site), pour s’amuser ou pour assouvir leurs fantasmes.

La modération et le service client manquant d’efficacité, il faut rester vigilant. Le site est sérieux, mais, victime de sa notoriété, il attire des personnes qui n’ont rien à y faire.

NousLibertins : Les abonnements et les Tarifs

L’inscription est gratuite mais ne permet pas d’accéder à toutes les fonctionnalités. On ne peut ni chater avec les membres, ni répondre à leurs messages.

Comme c’est souvent le cas sur ce genre de site, seuls les hommes et les couples ont un accès payant. Les femmes qui font certifier leur profil ne paient pas.

4 offres d’abonnement

A partir de 6€/mois (tarif en 2020)

Toutes les formules donnent un accès illimité aux fonctionnalités du site :

̶ Lecture des messages

 ̶ Envoi de messages

 ̶ Envoi de kiss

 ̶ Accès à la messagerie instantanée

 ̶ Consultation des profils avec accès aux photos et aux vidéos des membres

 ̶ Accès aux galeries privées et aux albums des membres

 ̶ Échanges par webcam

 ̶ Possibilité de publier sur le site (fil d’activités)

 ̶ Possibilité de recommander un membre

 ̶ Création d’événements

Les abonnements sont plutôt modiques par rapport à certains concurrents, et grâce à des offres promotionnelles ponctuelles sur le site ou aux codes promos qu’on peut obtenir en club, on peut parfois payer moins cher encore.

Les paiements sont bien sûr sécurisés et se font par carte bancaire, Verisign ou PayBox Services.

Attention : les abonnements sont renouvelés automatiquement, et ceux sur plusieurs mois se font en une seule fois.

NousLibertins : Comment ça marche ?

L’inscription, facile et rapide, se fait sur la page d’accueil. On indique son sexe, si on est célibataire ou en couple, sa recherche (femme, homme, couple, etc.). Puis on doit renseigner le pays de résidence, entrer un pseudo et un mot de passe. Pour finir on donne une adresse email valide, on déclare être majeur(e) et on accepte les CGU et la Politique de confidentialité du site.

L’inscription est terminée, mais pour pouvoir obtenir des contacts et chater avec les membres, il faut remplir le profil et l’annonce. Cela demande un peu de temps car il y a beaucoup de champs à compléter, mais il est recommandé de le faire avec soin : un profil incomplet et/ou sans photo a peu de chance d’être contacté, et une annonce imprécise peut attirer des profils qui ne correspondent pas à la recherche, ce qui est une perte de temps.

L’inscription gratuite peut être une option intéressante dans un premier temps pour voir si le site répond à nos attentes. Si c’est le cas, il faudra choisir un abonnement afin d’optimiser ses chances de faire des rencontres. On pourra alors naviguer et utiliser toutes les fonctionnalités du site, dont certaines sont dédiées à la recherche, et d’autres plus axées réseau social.

Afin de les aider au mieux dans leur recherche, le site propose à ses membres des profils géographiquement proches et des outils de recherche avancée, avec des critères comme l’âge, le physique, les envies, les goûts sexuels, etc. On peut aussi trouver du sexe rapidement avec la fonction « Speed sex ». On y trouve beaucoup d’hommes.

On communique avec les autres membres par écrit ou via le tchat instantané et la webcam, qui permet non seulement de voir à qui on a affaire, mais aussi d’assouvir certains fantasmes ou d’avoir un avant-goût de ce que sera la rencontre. Le tchat en ligne est ouvert 24h/24 pour échanger avec des membres en ligne.

Si cela « colle », on peut partager ses photos et vidéos. On reçoit des notifications sur sa page ou sur son mobile. On sait ainsi si un message a été lu, si le profil a été consulté, si on a reçu un message ou un kiss, etc. Il est très facile de contacter un membre. On commence par cliquer sur son profil. Si la personne est connectée, on peut ouvrir le tchat pour engager la conversation. Si elle n’est pas en ligne, on peut lui envoyer un kiss pour lui montrer notre intérêt, un message ou l’ajouter à sa liste d’ « amis coquins », ce qui permet de suivre son fil d’activité et de la retrouver facilement.

En ce qui concerne le côté réseau social, là encore, de nombreux services sont proposés. Il y a la liste d’ « amis coquins » qu’on peut suivre sur sa page personnelle (leurs envies, leurs photos ou vidéos coquines).

On peut aussi recevoir des invitations à des soirées libertines, car les membres peuvent organiser un événement dans un des clubs partenaires du site et y inviter leurs « amis coquins ». Le site fournit aussi à ses membres la liste des clubs libertins en France ainsi que celle des soirées prochainement prévues.

D’autres fonctionnalités contribuent à rendre la communauté active et le site vivant, comme l’organisation régulière de concours (« la plus belle vidéo coquine » par exemple), le parrainage qui permet de recevoir des cadeaux, la possibilité de commenter les photos et les vidéos des autres membres, de publier des récits ou de raconter ses fantasmes, ou encore de consulter le blog du site, qui contient des conseils, des articles et des témoignages.

L’accent est également mis sur la sécurité. On peut bloquer un profil suspect ou indésirable et le signaler à la modération. Les sites coquins peuvent attirer des gens qui confondent libertinage et nymphomanie, qui n’admettent pas les refus, ou qui se montrent vulgaires et irrespectueux (photos anatomiques, propos insistants, déplacés, etc.).

Les membres les plus visés sont les femmes, mais aussi les couples. Pour lutter contre ces comportements, le site a créé une Charte avec des conseils pour des rencontres réussies et sécurisées et les paramètres d’exclusion du site.

La modération se réserve aussi le droit de supprimer des photos ou des profils qu’elle juge inappropriés. D’autres fonctionnalités vont dans le même sens et rassurent les membres sur la réalité et la qualité des profils.

Ainsi, on peut recommander un profil qu’on juge sérieux, ou certifier son profil. Pour ce faire, on envoie aux administrateurs une photo de soi visage bien visible et on doit tenir à la main une feuille avec une mention manuscrite. C’est un procédé d’authentification utilisé par de nombreuses plateformes. Les femmes qui certifient leur profil ne paient pas, donc méfiance si on voit un profil de femme non certifié, car il est probablement faux.

Ce qu’il faut savoir de plus sur NousLibertins.com 

Par ailleurs, le site a mis en place des « trophées » pour récompenser certains membres. On les obtient en gagnant des points en fonction de l’activité sur le site, du nombre de kiss reçus, etc. C’est donc aussi un gage de sérieux. Il y a 4 types de trophées : « membre actif », « super membre » (membres fidèles et populaires), « membre d’honneur » (plébiscités par la communauté), et « membre suprême » (les plus expérimentés).

La page personnelle d’un membre est en 2 parties : au centre on trouve le compte, les membres proches, les derniers connectés et les nouveaux inscrits. En haut on a les options de recherche (par pseudo ou par critères), le fil d’actualité, le courrier, les modifications des paramètres, les « amis coquins » et l’accès à la liste des clubs.

On se doit de dire qu’avec autant de fonctionnalités, cette page fait un peu « fouillis » et la prise en main demande un peu de temps. L’interface mériterait d’être améliorée. En revanche, le bouton « Panic » situé au bas de la page est pratique : il permet de revenir à la page d’accueil de Google si quelqu’un s’approche de l’ordinateur. 

Discrétion assurée. Voici pour finir quelques conseils pour avoir une bonne expérience sur le site et obtenir des contacts et des rencontres. Comme on l’a dit, il faut bien remplir son profil et sa recherche, qui doit être précise. Il est recommandé de télécharger plusieurs photos, car les membres partagent beaucoup et cela rassure sur la réalité du profil. Si on veut pouvoir visionner des vidéos, il faut en mettre soi-même : le but n’est pas de se livrer en pâture aux voyeurs mais de partager.

Ne pas hésiter à proposer une session webcam, qui rassure et permet de passer progressivement du virtuel au réel. D’une façon générale, il faut se montrer actif (et bien sûr respectueux) sur le site pour avoir plus de chances de nouer des contacts. Mais il faut faire preuve de patience, surtout si on est un homme, car ils sont très nombreux.

Certains membres ne vont pas jusqu’à la rencontre : les débutants qui ont du mal à franchir le pas, ou ceux dont le fantasme se limite à des échanges hot par tchat ou webcam. Il est tout à fait possible de faire des rencontres en réel, mais pas forcément toutes les semaines.

Résilier son abonnement à NousLibertins

C’est simple et rapide. Au contraire d’autres sites, NousLibertins n’essaie pas de nous retenir. 

Pour désactiver le renouvellement automatique, il suffit de se rendre dans la rubrique « Mon compte », de cliquer sur « Paramètres », puis sur « Mon abonnement ».

Il faut alors cliquer sur la petite ligne grise où il est écrit « Cliquez ici pour annuler le renouvellement automatique », puis sur « Oui » pour confirmer.

On reçoit rapidement un email de confirmation et c’est terminé.

NousLibertins : arnaque ? Les critiques récurrentes…

Chaque site de rencontres ayant ses détracteurs, NousLibertins a les siens. On peut lire dans des forums et sur certains sites des témoignages d’utilisateurs qui crient à l’arnaque.

On reproche au site de contenir beaucoup de faux-profils et de ne rien faire contre eux. Il y a évidemment des bots sur ce site comme sur les autres, et c’est vrai qu’on y trouve un certain nombre de faux profils. Encore une fois, la modération de NousLibertins n’est pas laxiste mais dépassée. Il faut rester vigilant, ne jamais donner d’informations personnelles ni d’argent, et vérifier la réalité d’un profil par webcam ou en demandant des photos.

On se plaint également que le site payant soit pour les hommes et gratuit pour les femmes. Un droit d’entrée limite les faux profils et les gens pas sérieux, c’est donc plutôt une bonne chose.

Quant à la gratuité pour les femmes, c’est la norme chez les libertins et cela permet d’en attirer plus, les femmes étant généralement moins nombreuses que les hommes sur les sites de rencontres.

Enfin, certains hommes se plaignent d’avoir eu peu de contacts ou d’avoir été ignorés. Il s’agit la plupart du temps de personnes irrespectueuses ou insistantes, ou qui n’ont pas eu la patience nécessaire, ou encore qui n’ont pas su se mettre en avant.

Rien de tout cela n’est imputable au site. La seule chose qu’on peut lui reprocher (et certains le font) c’est son interface, qui gagnerait à être simplifiée, et cela pourrait peut-être lui permettre de redevenir un des premiers sites de rencontres coquines en France.

Bilan Complet de notre test de NousLibertins

Avantages

Inconvénients

NOTE DE LA RÉDACTION

9.7/10

NousLibertins a été un site de première importance, et même si aujourd’hui il est rattrapé par certains concurrents, il possède une vaste base de membres et continue à être très fréquenté. Il fonctionne à la fois comme un site de rencontres et comme un réseau social, ce qui le maintient actif et vivant, beaucoup de membres étant des libertins expérimentés et passionnés.

On peut y faire de belles rencontres sensuelles, mais il faut être patient, car certains membres se satisfont d’échanges par webcam ou de partage de photos et de vidéos. Les hommes célibataires en particulier ont des difficultés à établir des contacts.

NousLibertins essaie de rester fidèle à son image de site sérieux et de qualité, mais sa notoriété attire certaines personnes indésirables, et sa modération en large sous-effectif ne peut pas toujours lutter. On y trouve donc un nombre assez important de faux profils, ainsi que des gens irrespectueux. 

Pour que le site retrouve son éclat et sa place de leader de la rencontre libertine, il doit commencer par investir dans une modération efficace et une interface plus intuitive. Le reste suivra tout naturellement.